defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Quotient familial : "une décision risquée" qui fragiliserait "le pacte social" pour Bayrou

  • cBanque avec AFP
François Bayrou
CC Régions Démocrates 2010 / Flickr

Le président du MoDem François Bayrou, candidat à l'élection présidentielle, a estimé mardi que la suppression du quotient familial, proposée par le candidat PS François Hollande, est « une décision risquée » qui fragiliserait « le pacte social ».

« Supprimer le quotient familial, c'est cibler les classes moyennes et les familles nombreuses », a estimé auprès de l'AFP François Bayrou. « La politique familiale de la France a pour but d'encourager toutes les familles, quel que soit leur niveau social, à élever des enfants », a souligné le leader centriste en rappelant que « le résultat de cette politique a fait de la France le pays qui se porte le mieux démographiquement en Europe et dans les pays développés ».

« C'est grâce à ces résultats que nous pouvons, à peu près seul parmi les pays comparables, espérer assumer dans l'avenir le développement du pays, de son éducation, de sa recherche et la charge que représenteront les générations nombreuses de retraités », a également fait valoir l'ancien ministre de l'Education.

« Cet équilibre, qui exige des générations à venir nombreuses, est précieux pour la France. Le mettre en cause, par une décision risquée, c'est fragiliser le pacte social qui a été mis en place après la guerre, comme le répètent à juste titre les associations familiales », a estimé M. Bayrou. « Il y aura deux victimes qui sont les familles nombreuses et les classes moyennes » a-t-il répété en posant la question: « est-ce-vraiment l'intérêt national? »

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.