Le Pen : "Sarkozy accentue sa guerre contre le pouvoir d'achat des Français"

  • cBanque avec AFP
Marine Le Pen
Marine Le Pen - CC M-L Nguyen/Wikimedia

Marine Le Pen, présidente du Front national, a estimé qu'avec son plan d'austérité, « le gouvernement Sarkozy accentue sa guerre contre le pouvoir d'achat des Français ».

« Le gouvernement Sarkozy vient de porter un nouveau coup très violent contre le pouvoir d'achat des Français: hausse de la TVA, quasi gel des allocations sociales, coupes dans les dépenses de santé », affirme la candidate à la présidentielle dans un communiqué.

« Après la hausse des mutuelles et de la CSG, une nouvelle fois c'est le peuple qui paie : salariés, classes moyennes et populaires, retraités », accuse Marine Le Pen, pour qui « cette baisse organisée » du pouvoir d'achat est « criminelle ». « En poussant les Français à l'agonie économique et sociale, on précipite la chute du pays et l'explosion de la dette. La Grèce, le Portugal, l'Espagne et l'Italie ont connu ce processus avant nous ».

« Désespoir d'achat »

« Complètement perdu », l'exécutif « a choisi de mépriser l'angoisse des Français devant la cherté de la vie et tue à l'avance tout espoir de reprise économique ». « Celui qui promettait d'être le président du pouvoir d'achat est aujourd'hui le président du désespoir d'achat », selon la leader frontiste.

A ses yeux, les autres mesures annoncées par le Premier ministre « relèvent de l'enfumage » ou sont « parfaitement ridicules ». « Il est en effet piquant de constater qu'après avoir multiplié par trois son salaire, le président de la République consente à ne plus l'augmenter ! Quelle générosité de sa part, quand on sait que 8 millions de personnes sont sous le seuil de pauvreté », ironise-t-elle.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.