Bayrou : oui à la "règle d'or" en cas de convocation du Congrès

  • cBanque avec AFP
François Bayrou
CC Régions Démocrates 2010 / Flickr

François Bayrou, président du MoDem et possible candidat à l'élection présidentielle, a déclaré qu'il voterait en faveur de la "règle d'or" gouvernementale en cas de convocation du Congrès, même s'il la juge "compliquée et difficilement lisible".

"Je le voterai car c'est le moment de donner un signal (...) pour dire que nous allons abandonner le plus vite possible le chemin sans issue du surendettement", a expliqué François Bayrou sur BFMTV-RMC. Lors du vote du projet de loi de réforme constitutionnelle instituant cette "règle d'or", le député des Pyrénées-Atlantiques s'était pourtant abstenu. Il s'en est justifié : le texte du gouvernement dit qu'"on va voter une loi pluriannuelle avec des objectifs sous le contrôle du Conseil constitutionnel. C'est terriblement compliqué et difficilement lisible".

"Un grand sujet national"

Le dirigeant centriste a indiqué qu'il avait fait "passer un message" à François Fillon pour qu'il rencontre "tous les grands responsables des grands courants démocratiques du pays". "J'espère qu'il entendra ce message". Il a aussi appelé les responsables socialistes à la "solidarité", "pour dire que nous allons abandonner le chemin des déficits excessifs". "Je sais bien que le PS est agacé et qu'il a le sentiment d'être pris au piège avec cette règle d'or. Je comprends cet agacement. Mais ce n'est plus le temps de l'agacement", a-t-il plaidé. "La dette, le déficit, le déséquilibre, c'est un grand sujet national, cela ne doit pas être un sujet politique", a-t-il estimé.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.