PERP : choisir son contrat

Vous souhaitez souscrire un Perp ? Vous trouverez sur cette page une sélection de Plans d’épargne retraite populaire en cours de commercialisation dont nous suivons en permanence les caractéristiques et les performances, ainsi que des précisions sur le fonctionnement et les particularités de ce produit.

Liste des contrats

ContratAssureurPerformances
fonds en euros
Versement initialFrais sur versement 
Logo Puissance Avenir PERPPuissance Avenir PERP 200 euros offertsLogo Suravenir2,70% en 201645 €0%Voir l'offre
Logo Mes PlacementsMes-placements PERP 200 euros offertsLogo Suravenir2,70% en 201645 €0%Voir l'offre
Logo Assurancevie.comAviva Retraite Perp 200 euros offertsLogo aviva2,00% en 2016500 €0%Voir l'offre
Logo Assurancevie.comAnthologie PERPLogo Generali2,30% en 2016150 €0%Voir l'offre
Logo LinXeaLinxea PERP 700 euros offertsLogo Suravenir2,70% en 201645 €0%Voir l'offre

Chaque contrat Perp est présenté sur une ligne qui précise :

  • le nom du contrat avec le logo de son distributeur (ou de l’assureur),
  • le nom de l’entreprise d’assurance,
  • les dernières performances connues du fonds en euros cantonné du contrat,
  • le montant minimum du versement initial,
  • le niveau des frais prélevés sur chaque versement.

En cliquant sur le nom d’un contrat, vous aurez accès à sa description détaillée ainsi qu’à un tableau récapitulatif de ses caractéristiques. Vous avez également à votre disposition sur le site un outil permettant un comparatif des différents contrats Perp, en côte à côte.

Autres comparatifs de produits bancaires

Voir les offres de contrats d'assurance-vie, de livrets d'épargne, ou des banques en ligne.

Qu'est-ce qu'un Perp ?

Le Plan d’épargne retraite populaire est un placement qui sert à accumuler de l’épargne pendant la vie active et qui permettra à partir de l’âge de départ en retraite de bénéficier d’une pension de retraite complémentaire. C’est, en résumé, une « retraite par capitalisation » individuelle et aidée par l’État.

Qui peut souscrire un Perp ?

Le Perp s’adresse aux contribuables pendant leur vie professionnelle. Les spécialistes considèrent que ce sont les contribuables ayant un taux marginal d’imposition de 30%, ou plus, qui y trouveront un intérêt financier. Les versements réalisés sur ce produit sont en effet déduits du revenu imposable (voir plus bas) et permettent ainsi de réduire ses impôts. Par exemple, une personne avec un TMI de 41% effectuant 15.000 euros de versement annuel bénéficiera d’une diminution de ses impôts de 6.150 euros. Par ailleurs, les sommes placées sur un Perp (avant 70 ans) n’entrent pas dans le patrimoine soumis à l’ISF.

Et pour les autres ? Si vous ne remplissez pas les conditions de revenus pour profiter pleinement de l’avantage fiscal pendant la phase de constitution de l’épargne, il vaut mieux se tourner vers l’assurance-vie qui présente, elle, des avantages fiscaux à la sortie (quasi franchise d’impôt après 8 ans de détention ou moindre taxation de la rente viagère) ainsi qu’une plus grande souplesse pour récupérer ou transmettre un capital.

Voir notre sélection de contrats d’assurance-vie.

Quel montant peut être versé sur le Perp ?

S'il n'y a pas de limite, le montant global qui peut être déduit de son imposition est commun à plusieurs dispositifs de retraite complémentaire (Perp, Préfon, Corem, CRH…). Il correspond au montant le plus élevé entre :

  • 10% du Pass¹ de l’année précédente,
  • 10% du revenu d’activité professionnelle (hors cotisation retraite) de l’année précédente, dans la limite de 8 Pass¹ de l’année précédente.

Si le plafond de versement n’est pas atteint au cours d’une année, il peut être utilisé au cours des deux années suivantes. Ainsi, lors de la première ouverture d’un Perp, vous pouvez utiliser les plafonds des 3 dernières années (ce total est mentionné sur votre avis d’impôt) et obtenir une réduction importante.

¹ Le Pass est le plafond annuel de la Sécurité Sociale. Le Pass 2016 est de 38.616 euros. Le Pass 2017 est de 39.228 euros.

Une sortie en capital possible

Bien que le produit soit destiné à constituer une rente viagère, il est néanmoins possible de récupérer tout ou partie du capital, au moment de la retraite, dans plusieurs cas :

  • 20% du capital dans tous les cas, sur demande, et si cette possibilité est prévue au contrat,
  • 100% du capital en cas d’acquisition de sa résidence principale pour les personnes n’ayant pas été propriétaires au cours des 2 dernières années précédant la demande,
  • 100% du capital si la rente annuelle calculée n’atteint pas un seuil minimal de 480 euros (selon l'assureur).

Pendant la vie du produit, il est également possible de récupérer l’épargne constituée en cas d'accident de la vie :

  • Invalidité,
  • Décès du conjoint marié ou pacsé,
  • Expiration des droits à l’assurance-chômage,
  • Surendettement,
  • Cessation d’activité par liquidation judiciaire.

Particularité du Perp

De par leur nature et des contraintes réglementaires (fonds cantonné, groupement d’adhérents…), les compagnies d’assurance ne proposent généralement qu’un seul et unique contrat Perp, mais qui peut être commercialisé sous différentes appellations.

Autre particularité, qui le distingue notamment de l’assurance-vie : le Perp peut être transféré chez un autre distributeur (si le contrat le prévoit et dans la limite de 5% de frais pendant les 10 premières années).

© cbanque.com 2015-2017 / Frédéric Vergne / Données mises à jour le / Droits réservés