Korian : bénéfice en nette hausse au 1S, objectifs annuels confirmés

Des seniors jouant aux dominos
© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com

Le groupe Korian, numéro un européen des maisons de retraite, a annoncé mercredi un résultat net en hausse de 18,8% au premier semestre, porté par l'international et a confirmé ses objectifs annuels.

Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net part du groupe, présent en France, Allemagne, Italie et Belgique, s'établit à 38 millions d'euros contre 32 millions d'euros à la même période l'an passé, selon un communiqué.

Le leader européen, né de la fusion des numéros deux et trois français au printemps 2014, réalise sur le premier semestre un chiffre d'affaires de 1,542 milliard d'euros, contre 1,470 milliard l'année précédente, ce qui représente une augmentation de 4,9%.

« Cette première moitié d'exercice est solide et dynamique. Nous avons poursuivi notre développement en Europe dans nos quatre pays avec une croissance toujours très marquée de notre chiffre d'affaires hors de France(+9,4%) et l'accession au premier semestre à une place de numéro un dans notre secteur, en Belgique », a expliqué à l'AFP Sophie Boissard, directrice générale du groupe Korian.

« On note également les avancées réalisées dans le domaine immobilier, dont j'ai fait une priorité pour soutenir notre développement. Ainsi, pour doper nos capacités à restructurer notre réseau d'établissements, nous venons de conclure un partenariat avec Icade, portant sur un premier lot de 15 établissements maisons de retraite ou cliniques à construire en France dans les trois ou quatre années à venir », a-t-elle ajouté.

Indicateur clé du secteur, l'Ebitdar du groupe (excédent brut d'exploitation avant loyers) s'est élevé à 401 millions d'euros, contre 393 millions d'euros l'an passé, soit en hausse de 2% sur un an.

Le résultat opérationnel courant du groupe s'établit, lui, à 130 millions d'euros, contre 128 millions d'euros en 2016, soit une hausse de 1,4%.

Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels annoncés le 15 mars : l'ouverture de 2.500 nouveaux lits, une croissance de l'activité supérieure à 5% et une marge opérationnelle d'environ 13,7%, stable par rapport à 2016.

En Allemagne, au premier semestre, « Korian a finalisé les négociations avec les syndicats, ce qui nous permet de mettre en œuvre au deuxième semestre un plan de réduction des effectifs sur les fonctions centrales (évoqué en mars, ndlr), qui doit permettre d'ici la fin 2018 d'améliorer la marge opérationnelle de 200 points de base », a déclaré Mme Boissard, pointant là « une étape importante sur ce marché stratégique ».

Créée en 2003, la société Korian revendique « le premier réseau européen de maisons de retraite médicalisées, de cliniques spécialisées, de résidences services, de soins et d'hospitalisation à domicile avec 715 établissements ». Elle dispose d'une capacité d'accueil de près de 72.000 lits dans quatre pays (France, Allemagne, Belgique et Italie) et emploie près de 47.000 salariés.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire