Assurance-vie : la Macif convertit doucement ses clients aux unités de compte

Logo de la Macif
DR

L’assureur mutualiste Macif annonce dans ses résultats semestriels une très nette baisse de la collecte sur les fonds en euros. Pour l’heure, la progression des versements sur les unités de compte ne suffit pas à compenser cette perte.

Le groupe Macif annonce ce jeudi dans un communiqué un chiffre d’affaires consolidé de 3,08 milliards d’euros au premier semestre 2017, en repli de 1,5% par rapport à la même période en 2016. Cause principale avancée : « le ralentissement de la collecte en assurance-vie ».

« En assurance-vie, à l’instar de l’ensemble du marché français, les encaissements sont en baisse sur les supports en euros, au profit des supports en unités de compte » (UC), commente le même communiqué. Une bascule subie mais aussi choisie par la Macif : sa filiale assurance-vie Mutavie a en effet lancé en février 2016 le contrat Multi Vie, en lieu et place de Livret Vie Option, avec des frais réduits et une offre d’UC revue et corrigée.

95% des nouveaux versements sur Multi Vie

Sans livrer de chiffres sur la distribution de Multi Vie, le communiqué du groupe évoque un « succès ». Le rapport semestriel détaillé permet de mesurer les très fortes évolutions de collecte : de 1,1 milliard d’euros au 30 juin 2016, les cotisations sur les fonds en euros sont tombées sous la barre du milliard, à 971 millions d’euros.

Les produits phare du groupe (le Livret Vie en particulier) étant des supports 100% en euros, la collecte en UC est évidemment plus faible. Mais, de 8 millions d’euros mi-2016, elle passe à près de 37 millions d’euros sur le premier semestre 2017. « La diversification de l’épargne est engagée avec 95% de la production en affaires nouvelles sur le produit multi support Multi Vie », commente la Macif, « et 19% des versements des affaires nouvelles orientés vers des unités de compte. »

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Août 2017