Le crédit conso toujours porté par la LOA et le prêt personnel

  • cBanque avec AFP
  • ,
Course au supermarché
© bilderbox - Fotolia.com

L'activité du crédit à la consommation a progressé de 4,1% sur un an au premier semestre atteignant 20,1 milliards d'euros, selon des données publiées mercredi par l'Association française des sociétés financières (ASF).

Entre janvier et juin, les opérations de crédit classiques (crédits affectés, renouvelables et prêts personnels), qui constituent près de 83% de ce résultat, ont grimpé de 0,9% à 16,6 milliards d'euros.

Dans le détail de ces opérations, les prêts personnels ont gagné 3,3% représentant 6,8 milliards d'euros de la production globale. Cette progression a permis de compenser le coup de mou des crédits affectés (accordés pour un achat défini) qui se sont affichés en légère baisse de 0,6% à 4,9 milliards d'euros sur la période, tirés vers le bas par un recul dans les achats d'automobiles neuves (-15,4% à 1,2 milliard). Les crédits renouvelables, pénalisés depuis 2009 par le durcissement de la législation en la matière, ont continué de décroître (-0,9% à 4,8 milliards d'euros).

La LOA a toujours le vent en poupe

Toujours le vent en poupe, les opérations de location avec option d'achat (LOA) ont poursuivi leur ascension sur le premier semestre (+22,8%), atteignant 3,5 milliards d'euros, la quasi-totalité d'entres elles ayant été réalisées dans l'automobile (+25,5% à 3,1 milliards).

Depuis janvier, les financements d'automobiles neuves, par crédits affectés et locations avec options d'achat, ont augmenté de 10,6% à 4,3 milliards d'euros, constituant plus de 20% de la production totale de crédit à la consommation.

Partager cet article :

Reproduction interdite.