Résultats bac 2017 : des primes avec ou sans mention

Le diplôme du baccalauréat
© Studio M - Fotolia.com

Alors, vous l’avez ? Si oui, comme chaque année, vous pouvez probablement espérer une récompense financière. De nombreuses banques se montrent généreuses, avec ou sans mention, tout comme les collectivités locales. Tour d’horizon des primes bancaires.

Demain matin, à une heure variable selon les académies, les lycéens connaîtront leur sort. Cette année, 718 890 candidats ont participé aux épreuves des baccalauréats général, technologique ou professionnel. En 2016, le taux de réussite s’est approché du cap symbolique des 90%, à 88,5%. Un record. Comme chaque année, les banques profitent de cette occasion, qui correspond le plus souvent à l'âge de la majorité, pour capter de nouveaux clients. D’où l’importance de se montrer accueillante avec un cadeau de bienvenue.

Primes réservées à la mention

Le CIC a le mérite de la constance : comme en 2015 ou en 2016, la banque récompense une mention très bien de 160 euros, une mention bien de 80 euros et une mention assez bien de 40 euros. Pour profiter de cette offre, il faut présenter son relevé de notes avant le 30 septembre et disposer (ou ouvrir) un livret d’épargne CIC.

Même principe chez Axa Banque avec des primes allant de 50 euros (mention AB) à 160 euros (TB). Mais les conditions sont plus restrictives qu’au CIC : il faut transmettre son relevé de notes dans les 90 jours suivant sa réception et faire partie des 1 500 premiers bacheliers qui ouvrent un compte avec carte bancaire dans le cadre de cette offre, conjointement à un livret, et sous réserve d’effectuer 5 paiements dans les 2 mois suivant le premier versement.

Primes avec ou sans mention

Plusieurs banques promettent de verser de l’argent aux bacheliers, qu’ils aient obtenu ou non une mention. Sans surprise, le bonus est dans ce cas sensiblement moins élevé. Chez BNP Paribas, « l’offre bac » est en cours depuis le 6 juin et jusqu’à 2 septembre. Sur simple présentation d’une convocation aux examens, 50 euros sont versés sur le compte courant, à condition de souscrire le forfait Esprit Libre. Dans ce cadre, BNP promet la gratuité pendant 3 ans pour la carte Visa Classic ou Visa Electron, l'alertes de solde par SMS ou l’assurance moyens de paiement.

Par ailleurs, quelques caisses régionales d’enseignes mutualistes proposent des primes en « cash ». La « prime examen » de Caisse d’Epargne Hauts de France va de 40 euros (sans mention et mention AB) à 60 euros (mention B) ou 80 euros (TB) pour les bacheliers qui ouvrent un compte et mettent en place des versements récurrents. La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne offre elle de 15 (sans mention) à 100 euros (mention TB), à condition de souscrire ou de détenir un compte avec Convention Affinéa et Carte NRJ Banque Pop’.

Bons d’achat et réductions commerciales

La plupart des caisses régionales des banques mutualistes privilégient les primes se matérialisant par des bons d’achat ou autres réductions via des partenariats commerciaux. Tel est le cas du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : jusqu’à 80 euros en bons d’achat pour l’ouverture d’un compte par un néo-bachelier, et jusqu’à 300 euros pour les gagnants d’un jeu-concours. Le Crédit Agricole Charente-Périgord opte pour une option similaire avec 80 euros en bons d’achat pour les sociétaires détenteurs d'un Compte à composer et qui ont passé un examen en 2017. Au Crédit Agricole Nord de France, les bons d'achat vont de 50 à 100 euros selon la mention et les clients bacheliers peuvent se faire offrir leur cotisation de carte bancaire pendant 1 à 4 ans. Du côté du Crédit Agricole Nord Est, le jeu-concours #DevineTaMention permet de remporter une caméra embarquée d’une valeur de 450 euros, pour le premier lot.

Les Caisses d’Epargne proposent elles aussi en nombre des primes en bons d’achat, à l’image de la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne, avec 80 euros à dépenser pour les 2 000 premières demandes sur présentation du relevé de notes. A l’image de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur et de son « avis de récompense » allant jusqu’à 200 euros, en bons d’achat là encore, « par tranche de 50 euros selon la souscription à un ou plusieurs produits éligibles ». Ou encore à l’image de la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées, dont les bons cadeaux grimpent au maximum à 80 euros pour une mention très bien. Du côté de la CEPAC, les bacheliers peuvent participer à un jeu-concours (1er prix un MacBook Air 13'). D’autres caisses (Rhône-Alpes ou Franche-Comté) mettent eux en avant une offre promotionnelle sur leur forfait Bouquet Liberté réservé aux bacheliers.

Reste un constat : une moindre densité d’offres spéciales baccalauréat qu’en 2016. En sachant que certaines caisses régionales n’ont pas communiqué sur le sujet, il est conseillé de sonder les conseillers bancaires sur l’existence, ou non, d’une prime aux bacheliers.

Des offres « jeunes »

La Société Générale ne prévoit pas de cadeau spécifique pour les bacheliers mais la banque rouge et noire rappelle l’existence d’une offre dédiée aux moins de 25 ans, avec notamment la carte bancaire gratuite pendant un an.

Prêts étudiant à l’honneur

Comme chaque année, les banques mettent aussi en avant des offres promotionnelles sur les prêts étudiants, avec des taux particulièrement bas.

Lire aussi : Comment emprunter pendant ses études ?

Partager cet article :

© cbanque.com / BL avec Agathe RONDEL / Juillet 2017

Commentaires

Publié le 10 juillet 2017 à 09h58 - #1nono62
  • Homme
  • Arras
  • 56 ans

De mon temps on ne parlait pas de cadeaux ni d'offres. Il n'y avait que le succès de pouvoir faire des études supérieures ou d'aller travailler. Aujourd'hui on les abreuve de gadgets en argent alors qu'il n'y a plus de travail, ou si peu...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?21

Ajouter un commentaire