Carte bancaire : MasterCard veut remplacer le code secret par l'empreinte digitale

Paiement avec une carte bancaire MasterCard biométrique
© MasterCard News

Valider un achat sans code secret, en apposant simplement son doigt sur un petit capteur : MasterCard teste en Afrique du Sud, et bientôt en Europe, une nouvelle génération de cartes bancaires biométriques.

Près de 2 ans et demi après ses premières expérimentations, MasterCard affiche son ambition d’accélérer le déploiement des cartes intégrant un lecteur d’empreinte digitale. Dans un récent communiqué, le géant des paiements annonce le lancement d’une nouvelle génération de cartes bancaires biométriques, qui va être d’abord testée en Afrique du Sud, puis en Europe dans les prochains mois.

Le concept de cette carte est assez simple : elle intégre un lecteur d’empreinte digitale, à l’image de celui embarqué dans les dernières générations de smartphones. « Le titulaire de la carte enregistre simplement son empreinte digitale auprès de son établissement financier », détaille MasterCard. « Lors de l'enregistrement, son empreinte digitale est convertie en un modèle numérique crypté qui est stocké sur la carte. La carte de paiement est alors prête à l’emploi sur n'importe quel terminal EMV [interrogeant la puce de la carte, NDLR] à l'échelle mondiale. »

Plus sûr que le code secret

Avantage pour le consommateur : plus besoin d’entrer son code secret pour authentifier un achat en magasin. Pour le reste, l’expérience de paiement reste la même : « Le détenteur de la carte l’insère tout simplement dans le terminal de paiement du commerçant. (…) Si la correspondance biométrique est établie, la transaction peut alors être approuvée ; ainsi, à aucun moment la carte n’a quitté la main de son titulaire. » Petit bémol toutefois : la carte biométrique de MasterCard ne supporte pas, dans l’immédiat, le paiement sans contact. Il faudra attendre pour cela sa « prochaine version », annonce le réseau.

« La carte fonctionne avec l'infrastructure existante de terminaux EMV et ne nécessite aucune nouvelle mise à jour ni matérielle ni logicielle », promet également MasterCard, ce qui devrait rassurer les commerçants. Mais les grands gagnants de cette nouvelle technologie seront avant tout les émetteurs de cartes, et notamment les banques. L’utilisation de la biométrie est en effet de nature, argumente MasterCard, « à détecter et à prévenir la fraude, à améliorer les taux d'approbation, réduire les coûts opérationnels et fidéliser les clients ».

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2017

Commentaires

Publié le 29 avril 2017 à 21h59 - #1salade
  • Homme
  • 4480
  • 62 ans

je suis contre vous nous voler notre vie priver de puits plusieurs année avec notre carte identité que vous nous demandé pour avoir tous les renseignement sur nous avec votre application d'empreinte vous voulez prendre tous no trois les banque qui triche avec l'argent des petit épargnant vous faite tous dans le do des petit gent qui vos voire no trois bafouée part l'état et les banque l'argent

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 1er mai 2017 à 09h52 - #2nono62
  • Homme
  • Arras
  • 56 ans

Ouah, j'ai mis trois minutes à essayer de comprendre...
Oui pourquoi pas si le système est fiable, que l'abonnement n'est pas plus cher et que cela facilite la rapidité.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 2 mai 2017 à 15h34 - #3GBL
  • 57 ans

Je préfèrerais, sous la contrainte, donner mon code que mon doigt...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 14 juillet 2017 à 15h49 - #5nono62
  • Homme
  • Arras
  • 56 ans

Mon oeil 👀

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire