Orange Bank : 2 Français sur 3 n'ont pas confiance

Orange Cash, NFC
©Orange

A un peu plus d’un mois de son lancement supposé, Orange Bank est déjà une marque connue par plus d’un tiers des Français, révèle un sondage Simon-Kucher/Research Now (1). Mais nombre d’entre eux sont encore sceptiques sur la nouvelle vocation bancaire de l’opérateur télécom.

Avant même d’être sur le marché - son lancement est annoncé pour la mi-mai - Orange Bank, la future enseigne bancaire du premier opérateur télécom français, est déjà connue d’un bon tiers de Français - 36% au global, 39% des clients Orange. Un score très encourageant, qui monte même à 51% chez les clients de banques en ligne, plus technophiles, signe qu’Orange Bank pourrait être un concurrent de premier plan pour ces dernières.

Pour autant, la partie est loin d’être gagnée pour le nouvel entrant. Car les Français affichent un certain scepticisme face à l’arrivée d’Orange sur le marché de la banque de détail. Un Français sur deux doute ainsi qu’Orange dispose de la capacité technique de réaliser des opérations bancaires. Pire, près des deux tiers d’entre eux ne trouvent pas Orange légitime en tant qu’établissement bancaire et n’ont pas confiance. Pour mémoire, la future enseigne s’appuie pourtant sur un établissement existant, Groupama Banque, racheté par Orange, et a obtenu l’agrément du régulateur bancaire français.

La vision d’Orange varie toutefois nettement selon les profils. Les ratios s’inversent lorsqu’on limite l’échantillon aux seuls clients de l’opérateur : ils sont deux tiers et plus à croire en la crédibilité d’Orange Bank. Cela tombe bien : ils seront également les premières cibles de la nouvelle enseigne, présente notamment dans les boutiques Orange.

(1) Etude online Simon-Kucher - Research Now menée sur un échantillon de 1.054 Français âgés de 18 à 65 ans en février 2017

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2017