Marine Le Pen compte réaliser 96 milliards d'euros d'économies

  • cBanque avec AFP
  • ,
Marine Le Pen, le 1er juillet 2014, au Parlement européen
CC Olaf Kosinsky / Wikipedia

Marine Le Pen, candidate du FN à l'élection présidentielle, a affirmé jeudi prévoir 96 milliards d'euros d'économies sur le prochain quinquennat, alors que le document de cadrage économique disponible sur son site internet fait état d'économies à hauteur de 60 milliards d'euros.

« Moi, j'ai des mesures d'économie pour 96 milliards. Je les ai décrites dans mon projet. Tout cela est extrêmement sérieux et sera mis en œuvre mais il faut faire des choix », a déclaré Marine Le Pen sur RMC et BFMTV. Dans le document intitulé « économie générale du projet de Marine Le Pen » disponible sur le site internet de la candidate, le FN écrit que « les économies sur la gestion de la Sécurité sociale, sur la fraude sociale et l'évasion fiscale (notamment les profits détournés), sur l'Union européenne, sur l'immigration (dont la suppression de l'AME), sur la réforme institutionnelle (suppression des doublons...) et sur la délinquance permettront de dégager près de 60 milliards d'euros en 5 ans ».

Par ailleurs, la présidente du FN a déclaré que la « prime de pouvoir d'achat » qu'elle compte créer au profit des salariés et retraités gagnant moins de 1.500 euros par mois leur rapporterait « 180 euros par mois de pouvoir d'achat supplémentaires », après avoir évoqué le montant d'« à peu près 80 euros » le 1er février lors de l'émission « Questions d'Info LCP-AFP-Le Monde-franceinfo ».

« Marine Le Pen annonce 96 milliards d'euros d'économies ce matin et milliards Mds d'euros sur son site... une toute petite erreur de 36 milliards d'euros, une paille !! #amateurisme », a tweeté Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche, le mouvement d'Emmanuel Macron.

Partager cet article :

Reproduction interdite.