Assurance-vie 2016 : le fonds euros du contrat ACMN Opale sous les 1%

Logo CMNE
DR

Les deux principaux contrats actuellement commercialisés par ACMN Vie, Opale et Opale Patrimoine, ont perdu 0,20 point de rendement en 2016, et servent respectivement du 0,80% et du 1%, hors bonus.

Après application du bonus, la rémunération 2016 peut monter jusqu’à 1,30% (1) pour ACMN Opale et 1,50% pour ACMN Opale Patrimoine. La filiale spécialisée du Crédit Mutuel Nord Europe attribue ces bonus en fonction de la part de l’encours investi dans des « solutions d’investissement alternatives aux fonds en euros », des unités de compte principalement, explique un communiqué.

Ancien contrat phare de la marque, désormais fermé à la commercialisation, ACMN Avenir rapporte de son côté 1,25% sur son fonds euros - et jusqu’à 1,75% avec bonus - contre 1,60% en 2015, 2,10% en 2014 et 2,60% en 2013. Le contrat ACMN Horizon Patrimoine affiche de son côté du 1,45% - jusqu’à 1,95% avec bonus - contre 1,90% en 2015, 2,40% en 2014 et 2,80% en 2013.

Pour faciliter l’accès de ses clients aux unités de compte, ACMN Vie annonce l’arrivée en 2017 de la gestion pilotée sur ACMN Opale, en partenariat avec La Française AM. Le contrat ACMN Opale Patrimoine, de son coté, va profiter d’une nouvelle SCPI, Epargne Foncière.

Un « choix délibéré »

Dans son communiqué, ACMN Vie ne manie pas la langue de bois. La faiblesse des taux servis sur ses fonds euros est un « choix délibéré », afin de les rapprocher des rendements « historiquement bas » des actifs obligataires. « Ce mouvement », poursuit l’assureur, « reflète la conviction que les fonds en euros ne pourront plus, dans les années à venir, conjuguer sécurité permanente et rendements attractifs, comme ce fut le cas pendant de nombreuses années ». Dans ce contexte, afin de « protéger au mieux la mutualité des assurés », ACMN Vie a renforcé ses réserves en 2016, pour les porter « au-delà de 3,4% de l’encours des provisions mathématiques ».

(1) Tous les rendements cités sont nets de frais de gestion, avant application des prélèvements sociaux et fiscaux.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Janvier 2017