Le « coach financier » Grisbee lance son assurance-vie avec Suravenir et Carmignac

Grisbee Vie

Etiqueté « robo-advisor » lors de son lancement début 2016, Grisbee dévoile son contrat d’assurance-vie avec Suravenir, déjà très présent sur le marché web. Principale originalité : la gestion pilotée de la société de gestion Carmignac.

Grisbee ? Ce « coach financier en ligne » a été lancé en début d’année par la société Finansemble, qui éditait déjà plusieurs outils de simulation patrimoniale. Grisbee rassemble plusieurs services : il permet de suivre l’évolution de ses comptes grâce à l’agrégateur Linxo, de diagnostiquer sa situation financière (diversification, impôts, retraite, etc.), d’obtenir des recommandations basées sur des algorithmes, etc. Voilà pourquoi Grisbee est intégré dans la famille des robo-advisors.

Concernant le contrat d’assurance-vie en ligne, en revanche, l’approche diverge de celle d'autres acteurs de cette famille, comme Marie Quantier ou Yomoni, qui basent leur offre sur les ETF, supports en unités de compte répliquant des indices boursiers. Ce nouveau contrat est certes géré par le même assureur, Suravenir, mais Grisbee Vie se rapproche plus de l’assurance-vie en ligne classique, celle que l’on retrouve chez les courtiers comme Altaprofits, Linxea ou Mes-placements.

En gestion libre, Grisbee Vie propose ainsi les fonds en euros Suravenir Rendement et Suravenir Opportunités, ainsi que « 300 unités de compte parmi lesquelles dix SCPI, deux SCI et trente ETF ». Le tout avec des frais réduits : 0% de droits d’entrée et pour les arbitrages, 0,60% de frais de gestion.

0,80% de frais au total pour la gestion pilotée

L’originalité ? Outre l’outil « coach financier », Grisbee met en avant la gestion pilotée « s’appuyant sur l’expertise de Carmignac » dans son communiqué de lancement. Contrairement à la gestion libre, cette offre n’est pas disponible dès à présent mais « prochainement », probablement courant janvier. Trois profils seront disponibles : prudent, équilibré et dynamique. L’allocation sera répartie entre Suravenir Rendement et les supports en unités de compte de Carmignac, « l’un des principaux acteurs européens de la gestion d’actifs » pour reprendre les termes de Maxime Camus, directeur général de Grisbee.

Vendredi, jour du lancement de Grisbee Vie, une gestion pilotée similaire a été annoncée par Linxea, mais ce courtier n’a pas livré sa tarification. Grisbee, de son côté, annonce d’ores et déjà « 0,20% additionnels », soit 0,80% de frais de gestion annuels pour la gestion pilotée Carmignac. Le versement initial pour souscrire à Grisbee Vie est de 1.000 euros, pour la gestion libre ou pilotée. Dans le communiqué, Maxime Camus revendique ainsi un contrat « ultra compétitif ».

Le Crédit Mutuel Arkéa, assureur et actionnaire de Grisbee

Le président du directoire de Suravenir, Bernard Le Bras, estime que ce nouveau lancement s’inscrit dans la stratégie de l’assureur depuis plusieurs années : « continuer à axer notre développement sur le marché du digital et de l’internet, marché sur lequel Suravenir et plus largement le Crédit Mutuel Arkéa [maison mère de Suravenir, NDLR] souhaitent prendre des positions fortes ». Le Crédit Mutuel Arkéa a d’ailleurs investi 3 millions d’euros dans la société Finansemble en octobre 2016.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2016