Assurance-vie : quels contrats peut-on gérer 100% en ligne ?

Une femme avec une tablette
© chaloemphan - Fotolia.com

L’assurance-vie en ligne rime avec frais réduits. Mais rime-t-elle aussi avec gestion directe de son contrat, sans passer par un conseiller financier ? Etat des lieux.

Tout part d’un quiproquo. Qu'est-ce que l'assurance-vie en ligne ? Au premier abord, le client peut penser qu’il s’agit d’un contrat 100% web, donc « zéro papier ». Mais le « en ligne » tient finalement plus au mode de distribution de ces contrats : des banques et courtiers sans réseau d'agences, ce qui leur permet de commercialiser des assurances-vie à frais réduits. Un quiproquo à l'origine de l’étonnement de certains épargnants en découvrant la paperasse nécessaire pour ouvrir une « assurance-vie en ligne ».

Ces contrats permettent-ils donc de réaliser toutes les opérations en autonomie sur internet ? Toutes, non ! cBanque a interrogé les principaux distributeurs et aucun ne permet, par exemple, de clôturer son contrat (« rachat total ») sans une demande par courrier. Mais certains contrats affichent une plus large palette d’opérations réalisables sur le web. Sur ce point, les banques en ligne ont pris une longueur d'avance.

Opérations en ligne disponibles sur les contrats des banques en ligne
OpérationsFortuneo VieING Direct VieBoursorama VieBforBank Vie
AssureurSuravenirGeneraliGeneraliSpirica
Souscription

Oui

Oui

Oui

Oui

Versement occasionnel

Oui

Oui

Oui

Oui

Versements programmés

Oui

Non

Oui

Oui

Changement de gestion sous mandat

Oui

Oui

Oui

Oui

Mise en place d’options de gestion

Non

Non

Non

Oui

Arbitrage

Oui

Oui

Oui

Oui

Rachat partiel

Non

Oui

Oui

Oui

Rachat total

Non

Non

Non

Non

Modification de bénéficiaire

Non

Non

Non

Non

De plus en plus d’opérations réalisables en ligne

Evidemment, il existe des cas particuliers empêchant certaines de ces opérations, ou encore des « bugs » constatés par certains clients. Par exemple, chez ING Direct, la souscription 100% web est réservée aux seules personnes étant déjà clientes de la banque orange. Chez Boursorama, la mise en place, la modification et la suppression des versements programmés ne sera possible depuis l’espace client qu’à compter du 25 novembre 2016 (1). Chez ING Direct, même assureur, Generali, mais il faudra attendre le « début d’année 2017 » pour cette mise en place.

Ces évolutions prouvent que les assureurs et distributeurs sont conscients de l’attente des clients. Autre illustration : à l’occasion du lancement de sa nouvelle offre de gestion sous mandat, Fortuneo a permis le changement de mode de gestion en ligne. Parmi les banques en ligne misant fortement sur l’assurance-vie, BforBank détonne toutefois en ne permettant pas l’ouverture 100% web, sans annoncer de développement à court terme.

La souscription en ligne arrive à tâtons chez les courtiers

Si ces banques ont pris de l'avance, c’est notamment parce qu’elles disposent de la signature électronique. Chez les nombreux courtiers proposant des contrats à frais réduits, c'est bien plus rare. Ce qui explique que la souscription en ligne soit tout aussi rare chez ces distributeurs. A ce jour, deux courtiers ont fait de ce mode d’ouverture un argument commercial : Assurancevie.com avec Evolution Vie, géré par l’assureur Aviva (2), et Altaprofits avec Digital Vie, géré par Suravenir. Une réussite à en croire Edouard Michot, président d’Assurancevie.com, qui affirme réaliser « 40% » de ses souscriptions « en ligne » depuis juillet dernier sur ce contrat.

Pour l’heure, sur la plupart des autres contrats, il est au mieux possible de remplir un bulletin de souscription en ligne, avant de l’imprimer et de l’envoyer par courrier. Mais la donne va évoluer début 2017. Deux des principaux courtiers promettent l’arrivée de la souscription internet sur certains de leurs contrats : « début janvier » sur Mes-placements Retraite (Suravenir) ; au « premier trimestre 2017 » sur Linxea Vie (Generali) et Linxea Avenir (Suravenir). Generali et Suravenir intègrent donc la souscription en ligne au cas par cas, au fil des négociations avec les courtiers.

Courtiers en ligne : opérations en ligne disponibles en fonction des assureurs
OpérationsGeneraliSuravenirApicilSpiricaAviva
Souscription

Non

Selon les contrats

Non

Non

Oui

Versement occasionnel

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Versements programmés

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Arbitrage

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Rachat partielSelon les contrats

Non

Oui

Oui

Non

Rachat total

Non

Non

Non

Non

Non

Modification de bénéficiaire

Non

Non

Non

Non

Non

La souscription mise à part, les courtiers s’alignent globalement sur les autres opérations réalisables en ligne, en fonction de ce que permettent ou non les assureurs. Logique : le site du courtier ne propose le plus souvent qu'une passerelle vers un espace client géré par l'assureur. Le champ des opérations « zéro papier » dépend donc avant tout de l'assureur.

Restent des exceptions. Ainsi, aux dires des courtiers, les rachats partiels peuvent être réalisés en ligne sur le contrat Generali de Linxea et de Mes-placements, mais pas chez Assurancevie.com. De mêmes différences sont constatées sur les options et modes de gestion des contrats.

La réglementation « plus exigeante » pour le web que le papier

Principaux gestionnaires d’assurance-vie en ligne, Generali et Suravenir affichent eux aussi un certain volontarisme sur le « tout en ligne » : « Notre objectif est de passer au ''zéro papier'' dans un avenir proche, pour la satisfaction de nos clients, de nos partenaires et pour la protection de l’environnement », affirme ainsi le service presse de Generali Vie. Tout en nuançant : « La réglementation est presque plus exigeante sur le ''en ligne'' que sur le ''papier'' ».

Et le fait de basculer sur le « tout en ligne » représente des investissements conséquents à en croire le service communication de Suravenir : « Si le [distributeur] partenaire a fait le choix du développement de son propre espace client, la charge de déploiement lui incombe. Par expérience, plusieurs mois sont nécessaires au déploiement des services proposés par Suravenir. »

Au-delà des bonnes intentions, pour l'ensemble des acteurs, la prise de conscience semble bien réelle. Il faudra cependant prendre son mal en patience avant de pouvoir effectuer toutes les opérations depuis son canapé !

Voir par ailleurs notre comparatif d'assurances-vie

Précision : les informations apparaissant dans les tableaux correspondent aux réponses fournies par les distributeurs et assureurs. Ont répondu au questionnaire soumis par cBanque : Generali, Suravenir, Boursorama, ING Direct, Fortuneo, BforBank, Assurancevie.com, Linxea et Mes-placements. Les informations relatives à Apicil correspondent donc au contrat Linxea Zen, et celles relatives à Aviva au contrat Evolution Vie.

(1) La plupart des distributeurs utilisent le prélèvement pour les versements programmés, ce qui nécessite un mandat SEPA avec autorisation de prélèvement. Certains proposent toutefois des modes de versement alternatifs, comme le paiement par carte bancaire chez Fortuneo, ou le virement chez Apicil (Linxea Zen).

(2) Avec des exceptions : la co-adhésion est ligne n’est pas possible (comme dans les banques en ligne), tout comme la souscription avec un versement initial de plus de 30.000 euros.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL avec FV et MB / Novembre 2016

Commentaires

Publié le 25 novembre 2016 à 17h08 - #1ajnabi

Mes rachats partiels Fortuneo/Suravenir n'impliquent aucun papier - la lettre de demande en Word contient un scan de ma signature, je la convertis en PDF et l'envoie via l'interface client apres l'identification habituelle. Pour moi, c'est en ligne...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 27 novembre 2016 à 08h04 - #2Roch
  • Homme
  • Asie

Vous ne parlez pas d'Afer qui permet toutes les opérations online. Excellent produit et service.Et un vrai service client si nécéssaire.
Par contre, fuyez Ag2r la mondiale où rien n'est possible sans intermédiaire et où le "service client " est lamentable. La simple consultation n'est pas acquise. Ça ne marche pas sous Windows 10 et Microsoft edge!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 29 novembre 2016 à 10h15 - #3E10

Le contrat Ethic Vie n'est pas cité, il est pourtant l'un des meilleurs du marché actuellement !
En plus des excellents rendements des fonds en euros, 20% des bénéfices du contrat sont reversés à l'association de son choix.
Le contrat propose de nombreux fonds et même des allocations d'actifs préétablies avec des fonds éthiques.
Les conseillers sont des professionnels de la gestion de patrimoine, je recommande !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 22 décembre 2016 à 08h00 - #5Banker
  • Homme

Un autre point à développer, la gestion en ligne d'un contrat d'AV pour mineur. Complexe à l'ouverture chez Boursorama (bcp de papier, aucun pré-remplissage avec les informations des parents pourtant déjà clients Boursorama...) et impossibilité de faire des versements ponctuels en ligne (envoi d'un formulaire papier obligatoire)

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire