Remise de chèque : un sans faute pour Monabanq

  • Par
  • ,
Des chèques de banques en ligne
© cBanque 2016

Quelques jours après avoir ouvert un compte courant dans une banque en ligne, vous recevez un chèque. Est-il possible de l’encaisser facilement ? Où l’envoyer ? Sera-t-il crédité sans délai ? La rédaction a testé la remise de chèque dans les six principales banques en ligne françaises.

Dans une banque traditionnelle, lorsque vous recevez un chèque, le réflexe est d'aller au plus vite le déposer en agence. Parfois en le donnant simplement au guichetier, en remplissant un bordereau de remise à glisser dans une boîte aux lettres, ou de plus en plus souvent en utilisant un automate (ou un GAB).

Mais dans une banque 100% en ligne, qui se définit par la relation à distance, comment ça marche ? Dans l’idéal, un client devrait pouvoir se contenter d'endosser le chèque - signer, dater, remplir le numéro de compte - et de l’envoyer sans autre document. En pratique, tous les établissements réclament un bordereau de remise, à l'image des six principales banques en ligne testées : Boursorama, Hello bank, Fortuneo, ING Direct, BforBank et Monabanq.

Nous avons déposé un chèque dans chacune d'elles en postant tous les courriers le même jour, à la même heure, et dans la même boîte aux lettres ! Elles ont été jugées sur :

  • la possibilité de déposer le chèque, à distance, à n’importe quel moment, même sans avoir de chéquier ou de carnet de bordereaux à disposition ;
  • la possibilité de le déposer dans une agence ;
  • le délai entre l’envoi postal et l'apparition sur le solde ;
  • la possibilité d’envoyer le chèque sans avoir à affranchir le courrier (un bonus dans notre notation).

Dans tous les cas, les chèques déposés ont pu être crédités. Pour le service minimum, pas de problème. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, pour une opération pouvant paraître anodine, le service rendu s’avère très disparate : d’un côté un dépôt « numérique » et sans délai, de l'autre l'obligation de commander d'abord un chéquier ou un bordereau, puis, de subir un délai de traitement trop long.

RangBanqueNote
(sur 5)
1Monabanq5
2BforBank3,5
ING Direct
4Fortuneo2
5Hello bank1,5
6Boursorama Banque1

Monabanq : le sans faute

Sur la remise de chèque, Monabanq réalise un sans faute. Premier point fort, que la filiale du groupe Crédit Mutuel-CIC partage avec Hello bank : la possibilité de déposer un chèque dans une agence. En l’occurrence, le client Monabanq peut se rendre dans une agence du réseau CIC. Pratique. L’expérience s’avère tout aussi satisfaisante pour le dépôt à distance. Monabanq propose un bordereau à imprimer, ou un bordereau numérique. En choisissant l’option numérique, il suffit de renseigner le numéro du chèque, son montant et le nom de l’émetteur dans l’espace en ligne. Suite à quoi la banque en ligne promet de créditer le compte le jour même, à condition toutefois qu'elle réceptionne le chèque par courrier, daté et signé, sous 4 jours ouvrés. Promesse tenue : deux jours après l’envoi, le compte était crédité avec une date de valeur au jour du dépôt « numérique ». Parfait.

BforBank : de bonnes intentions

Si BforBank ne propose pas la remise de chèque en agence, sur le dépôt à distance, la filiale du Crédit Agricole aurait pu concurrencer le premier de la classe. Elle génère un bordereau pré-rempli, à imprimer et envoyer avec le chèque endossé, tout en soulignant prendre en charge l’affranchissement postal. Efficace. La banque propose en outre le dépôt via l’application mobile B-check, en prenant le chèque en photo avant de l’envoyer une fois endossé. Mais cette appli ne présente qu’un faible avantage : le fait de ne pas imprimer de bordereau. Car le compte ne sera finalement crédité qu’une fois le chèque reçu par voie postale, trois jours ouvrés après avoir utilisé cette fameuse appli. A perfectionner.

ING Direct : la simplicité récompensée

ING Direct est fidèle à sa réputation : simple. Dans le menu « gérer votre compte », l’usager trouve rapidement l’item « remise de chèque » puis la banque en ligne détaille la marche à suivre, en trois étapes : endosser, imprimer un bordereau, envoyer par courrier. Certes, le bordereau n’est pas pré-rempli, mais la possibilité d’imprimer ce bordereau, sans avoir à en commander un, permet de réaliser le dépôt sans délai. Côté délai, justement, le chèque envoyé le mercredi après-midi est apparu sur le solde le samedi, avec une date d'opération au vendredi. Rien à redire.

Fortuneo : l’atout rapidité

Comme Boursorama, Fortuneo ne propose dans son interface qu’une commande de bordereaux, par courrier. Il n’est donc pas possible de déposer un chèque quelques jours après avoir ouvert son compte. Fort heureusement, nous avions déjà commandé un chéquier, lequel comprend quelques bordereaux de remise. Fortuneo s’est toutefois distingué par sa rapidité de traitement. Le chèque a donc été envoyé le mercredi après-midi, et il est apparu sur le solde le vendredi avec une date d'opération au jeudi. Certes, cette rapidité peut s’expliquer par un délai postal plus court, l’enveloppe ayant été postée dans le même département que le centre de traitement de Fortuneo, situé en périphérie de Rennes. Mais la filiale du Crédit Mutuel Arkéa réussit tout de même à battre Boursorama de trois jours ouvrés. Mitigé.

Hello bank : priorité au dépôt en agence

Comme Monabanq, la marque de BNP Paribas propose le dépôt en agence. Clairement un point fort. Il suffit de se rendre en agence BNP Paribas pour déposer le chèque avec un bordereau dans la boîte aux lettres, ou d’utiliser un automate. C’est d’ailleurs la seule et unique marche à suivre proposée par Hello bank. Quid du dépôt en ligne ? Rien dans la foire aux questions (FAQ) mise en ligne par l'enseigne. Rien dans l’espace client, où la remise de chèque n’est tout simplement pas mentionnée. Rien non plus sur la commande de bordereau : heureusement, nous disposions d’un chéquier avec quelques formulaires de remise. Reste à trouver l’adresse d’envoi, qui n’est pas non plus indiquée. Nous envoyons un message à la « Hello team ». Réponse : « Nous vous invitons à aller en agence. » Puis nous trouvons finalement une adresse dans la convention de compte. Compliqué.

Boursorama : le service minimum

Dans l’espace client, la marche à suivre est bien indiquée mais, comme Fortuneo, Boursorama ne propose que de commander un carnet de bordereaux. Si nous n’avions pas eu un chéquier sous la main, nous n’aurions donc pas pu le déposer immédiatement. L’adresse d’envoi, elle, figure sur l’espace en ligne, sur la même page que la commande de bordereaux. Envoyé un mercredi, le chèque n'est apparu que le jeudi de la semaine suivante, pour une date d'opération au mercredi (1). Bref, le service minimum.

Des dates de valeur de plus en plus rares

Autrefois, les banques espaçaient de plusieurs jours date d’opération, qui correspond au jour où la banque enregistre le dépôt, et date de valeur, celle où la somme concernée est prise en compte dans le solde. Une pratique illicite, comme l’avait rappelé la Cour de cassation en 2011. Reste toutefois une exception, le chèque, pour lequel le législateur a imposé un délai maximum : seul un délai d’un jour ouvré est toléré depuis octobre 2009.

Ce test a permis de confirmer que la pratique des dates de valeur tend à disparaître. Pas pour un dépôt en agence : chez Monabanq et Hello bank, la date de valeur est le jeudi, soit le lendemain du dépôt via l’automate. En revanche, pour le dépôt par courrier, il n’y a plus aucun écart. BforBank, Hello bank et Boursorama n’indiquent ainsi plus qu’une seule et unique date pour toutes les opérations sur le compte courant. Fortuneo, Monabanq et ING Direct continuent elles de différencier les deux dates, même si elles sont le plus souvent identiques.

(1) Les chèques ont été envoyés le mercredi 11 mai, le lundi 16 mai étant généralement chômé (lundi de la Pentecôte).

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2016