Le test des virements bancaires : Monabanq et ING Direct se distinguent

Page virement sur Monabanq
© BL-MdB / cBanque 2016

Pour les opérations du quotidien, les attentes des clients des banques en ligne sont élevées. Elles concernent notamment l'interface client sur le web qui doit être particulièrement claire, pratique et complète. Qu'en est-il ? La rédaction de cBanque a testé les virements dans les six principales enseignes du marché. Verdict.

Effectuer un virement depuis une banque en ligne, est-ce simple, sûr et efficace ? Oui, sans surprise, les tests réalisés par cBanque sur des virements de petits montants, au même moment de la journée, ont dans tous les cas été sécurisés, faciles à effectuer, réalisés dans des délais raisonnables, et bien sûr sans frais supplémentaires. S’il fallait noter Hello bank, Boursorama, ING Direct, Fortuneo, BforBank et Monabanq sur ce service de base, ces banques obtiendraient toutes la moyenne.

Mais la rédaction a voulu aller plus loin, en se concentrant d'une part sur l'ajout d'un bénéficiaire externe, d'autre part sur le virement au profit de ce nouveau destinataire. Notre attention s'est en priorité portée sur la sécurisation de ces deux opérations, l'idéal étant une authentification renforcée (un code de validation reçu par SMS puis un email de confirmation) mais sans délai de prise en compte pour l'ajout d'un RIB externe, puis une sécurisation simple pour l'ordre de virement (demande de code secret). Nous avons ensuite valorisé la possibilité d’effectuer un virement sans enregistrer de nouveau bénéficiaire et, plus globalement, l'ergonomie et l'adaptabilité de la procédure d'ajout de compte externe : possibilité ou non de personnaliser l'intitulé du compte (étonnamment certains n'acceptent pas les caractères accentués ni les parenthèses), saisie facultative du code BIC (l'IBAN peut permettre de déterminer ce code banque automatiquement), le tri des bénéficiaires, etc.

Pour la demande de virement, notre classement prend en compte l'affichage du solde disponible avant de passer l'ordre (toutes le font), l'information sur le délai d'exécution (finalement assez rare), la possibilité d'adapter le libellé (140 caractères possibles pour un virement Sepa), etc. Un bon point pour les banques testées : elles permettent toutes d’effectuer des virements ponctuels, différés ou permanents ! Le b.a.-ba. Pour le reste, aucune d'entre elles n'a tout bon sur toute la ligne. Notre podium.

1er – Monabanq, la prime au virement occasionnel

La banque en ligne du groupe Crédit Mutuel-CIC est la seule à permettre un virement occasionnel sans enregistrer le compte externe. Pratique pour une transaction ponctuelle, comme un achat de particulier à particulier. L’opération fait tout de même l’objet d’une sécurisation renforcée avec un code à usage unique envoyé par SMS pour valider la démarche, et un email de confirmation. Deux autres atouts, vis-à-vis de la concurrence : la possibilité d’envoyer un email (ou un fax) au bénéficiaire, comme chez Boursorama, et la personnalisation avancée du libellé du virement. Cette personnalisation se fait en deux étapes : un « motif » restreint à 30 caractères lors de la saisie initiale, puis la possibilité de détailler ce libellé jusqu'à 140 caractères et d’y intégrer une « référence ». Petit plus : l’usager peut saisir un libellé différent pour son propre compte et le compte destinataire.

Très complète sur les diverses fonctionnalités relatives au virement, Monabanq pèche en revanche par l’ergonomie de l’espace client que certains pourront trouver peu moderne. Illustration : le BIC, autrement dit l’identifiant de la banque, doit être saisi manuellement contrairement à plusieurs de ses concurrents. Dernier bémol : un email de confirmation est envoyé une fois que le virement est passé, mais pas lors de l'ajout d'un nouveau bénéficiaire. Dommage.

  • Points forts : virement sans ajout de bénéficiaire, personnalisation poussée du libellé du virement, email au bénéficiaire.
  • Points faibles : ergonomie, pas de sécurisation simple pour le virement.

2e – ING Direct, la prime à la simplicité

Effectuer un premier virement depuis un compte ING Direct laisse une impression globale de rapidité et de simplicité. L’interface se veut très didactique. Quasiment l’ensemble de la procédure se fait sur une même page, épurée, et qui génère des pop-up : l’ajout du compte externe, la validation via un code reçu par SMS, puis la saisie du virement (date, montant, etc.). Une fois le bénéficiaire ajouté, ING sécurise à nouveau la transaction en réclamant le code secret de connexion à l’espace client : utile pour un usager qui s’absente de son ordinateur sans s’être déconnecté. Dernier atout : ING Direct se veut transparent sur les délais en prévenant que les ordres sont traités chaque jour à 11h. Le solde n’est ainsi pas impacté immédiatement mais la banque prend en compte le virement en cours dans le solde prévisionnel.

Reste que la simplicité se fait parfois au détriment de l’utilisateur. L’usager ne peut ainsi pas personnaliser l’intitulé des comptes externes qu’il a enregistrés : il doit se contenter d’un nom et d’un prénom. Il ne peut pas avertir le bénéficiaire par email ou SMS. Et s’il multiplie les bénéficiaires, il n’a pas la possibilité de les trier.

  • Points forts : simplicité et rapidité de la procédure, information sur les délais, sécurisation par code secret pour le virement.
  • Points faibles : impossibilité de trier les bénéficiaires, intitulé du compte externe non personnalisable.

3e – Boursorama, la prime à l’ergonomie

La nouvelle version de l’espace en ligne de Boursorama se rapproche, au niveau des virements, de la logique d’ING Direct : une ergonomie qui se veut intuitive et simple. Un nouvel utilisateur peut toutefois rechercher quelques minutes, en vain, la fonction « virements et prélèvement », affichée dans un bandeau bleu flottant en bas de l’écran. Côté sécurité, Boursorama s’aligne sur les standards du marché (SMS et email de confirmation) lors de l'ajout d'un RIB externe. La banque permet en outre de personnaliser l’intitulé des comptes destinataires, et accepte les caractères accentués. On peut cependant regretter l’absence d’outils de tri des comptes externes.

Pour le virement, comme Monabanq, Boursorama permet de prévenir le bénéficiaire par email (ou SMS) que l’ordre a été passé. Mais l’enseigne ne réclame pas, au contraire d’ING Direct ou de BforBank, un code secret avant d’effectuer ce virement : dommage.

  • Points forts : rapidité et simplicité de la procédure, email au bénéficiaire.
  • Points faibles : Pas de code secret pour le virement, pas de tri des comptes bénéficiaires.

Hello bank, Fortuneo et BforBank : pénalité aux délais

Les trois banques en ligne figurant au pied du podium offrent une expérience satisfaisante, mais affichent quelques manques. Elles ont notamment été pénalisées pour les délais imposés lors de l’ajout des bénéficiaires : un virement ne peut être effectué que 24h après cet ajout chez Fortuneo, 48h chez BforBank. Contactés, les services clients nous ont confirmé ces délais incompressibles et l'absence de procédure d’urgence. Hello bank ne prévoit elle pas de délai pour l’ajout d’un compte externe mais présente une particularité : il faut authentifier le téléphone associé au compte bancaire avant la première opération sensible (chose que fait la concurrence dès la procédure d'ouverture de compte). Et cette démarche s’effectue par courrier ! Un code reçu par voie postale permet alors de confirmer le téléphone, outil par la suite indispensable à la sécurisation rapide de l'ajout de bénéficiaires.

Outre ces délais dommageables, ces trois banques en ligne affichent quand même quelques atouts. Fortuneo accepte les accents dans l’intitulé des comptes externes. BforBank cumule tous les modes de sécurisation : code secret, code par SMS puis email de confirmation pour ajouter un bénéficiaire, puis à nouveau le code secret pour le virement. Enfin l’interface d’Hello bank se veut simple d’utilisation. Et l’enseigne du groupe BNP Paribas tente de faciliter la tâche de ses clients pour gérer virements et comptes externes, avec la possibilité d’épingler certains virements en favori, et avec la présence d’un outil de recherche pour les destinataires.

  • BforBank. Point fort : sécurisation extrêmement importante. Point faible : délai de 48h pour un virement après l’ajout d’un bénéficiaire.
  • Fortuneo. Point fort : un intitulé compte externe personnalisable, avec accents. Points faibles : délai de 24h pour l’ajout d’un bénéficiaire, libellé du virement limité à 28 caractères.
  • Hello bank. Point fort : outil de recherche des bénéficiaires. Points faibles : validation du téléphone par courrier, pas de confirmation par email après un virement (uniquement via la messagerie de l’espace client).
Partager cet article :

© cbanque.com / BL-FV / Avril 2016

Commentaires

Publié le 20 avril 2016 à 12h01 - #1JuL
  • Homme
  • Paris
  • 41 ans

La nouvelle interface de Boursorama ne permet plus de distinguer le libellé émetteur et destinataire, on n'a désormais qu'un seul et même champ pour les deux. Pour moi c'est rédhibitoire, aucune autre banque n'impose cette limitation.
Encore un exemple de la médiocrité de leur nouvelle interface.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?30
Publié le 20 avril 2016 à 13h35 - #2Frédéric (cBanque)

@JuL : toutes (sauf Monabanq) n'ont qu'un seul libellé, aujourd'hui.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 20 avril 2016 à 15h12 - #3JuL
  • Homme
  • Paris
  • 41 ans

C'est loin d'être la seule, par exemple LCL propose bien les deux champs. Et l'ancienne interface de Boursorama le faisait aussi très bien.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 21 avril 2016 à 08h41 - #4Compte anonyme

Je pense que Frédéric faisait référence à toutes les banques en ligne dans son message et pas toutes les banques de France.
Un test intéressant serait de comparer la vitesse à laquelle les virements sont transmis et crédités. Les délais sont indiqués dans les CGV généralement, donc peu visibles pour les clients, mais personnellement c'est un critère important.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 avril 2016 à 11h17 - #5totor

Dans les banques, l'ajout d'un RIB externe prend maintenant 3 jours pour des questions de sécurité et de lutte contre la fraude. On est loin du J+1 du SEPA !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 23 avril 2016 à 11h21 - #6RICHARD
  • Homme
  • Marseille

Je suis client chez Boursorama mais du fait de leur nouvelle interface (développée par des informaticiens pour des informaticiens, pas pour des utilisateurs...) je cherche à transférer mes comptes vers un autre établissement, FORTUNEO me parait bien placé notamment les couts en bourse...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 25 avril 2016 à 11h17 - #7Mikemike
  • Homme
  • Saint-Etienne
  • 58 ans

Ce qui pêche le plus avec certaines banques , notamment HELLO Bank de BNP c'est le plafond quotidien de virement depuis le site.
en effet les 6000 euros par jour pour retirer son argent sont trop faibles pour effectuer facilement un virement ers un compte externe.
Tout cela au nom de la sécurité, qui n'est pas plus renforcé qu'ailleurs...
CEPENDANT l'opération peut être déplafonner moyennant une procédure LOURDE et FASTIDIEUSE par téléphone et mail...Mais HELLO facture alors 3.50 euros de FRAIS !!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 3 février 2017 à 12h35 - #8blok97
  • Homme
  • MARTINIQUE - FWI
  • 60 ans

Concernant monabank, le fonctionnement n'a pas forcément bien évolué. A preuve cette question du 12/06/2016 (dont je confirme la pertinence) relevée sur la page d'assistance et la réponse édifiante :
Suivant le cas mes virements vers des comptes externes sont soit directement exécutés, soit passent dans un état "Soumis à la banque" et sont mis en attente. Cette incertitude est gênante.
L'aide en ligne est incertaine et vague : "En raison de son montant ou de sa nature, le virement est soumis à votre agence pour validation. Attendez que votre agence valide ou rejette le virement."
Comment connaître les conditions applicables (et donc le délai dans lequel un virement sera exécuté), en fonction de sa nature et de son montant ? Même si ces conditions sont variables suivant les cas, elles sont appliquées en fonction de règles et il serait important que chaque client puisse connaître précisément celles qui lui sont applicables.
---------------------------------------
Les conditions sont internes à notre banque, nous n'avons pas la possibilité de vous les communiquer. Il arrive effectivement, selon le montant ou la nature de celui-ci que votre virement soit soumis à validation auprès d'un conseiller.
L'équipe monabanq.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 6 février 2017 à 17h05 - #9nono62
  • Homme
  • Arras
  • 56 ans

Oui bourso me pompent l'air. Ils n'ont rien amélioré depuis leur Màj.Je me sers d'eux maintenant comme banque toute simple en chèques et CB. Avant de profiter de la nouvelle loi pour changer facilement d'enseigne...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?