Ouvrir un compte bancaire Fortuneo : le test de la rédaction

  • Par
  • ,
fortuneo
© cbanque - VM 2016

Zéro paperasse, pour une ouverture enregistrée en quelques minutes : c’est un des principaux engagements des banques 100% en ligne. Sont-elles à la hauteur de cette promesse ? Nous avons ouvert un compte dans chacune des six principales enseignes du secteur pour le savoir. Sixième et dernier épisode : Fortuneo.

A l’image de Boursorama, Fortuneo exerçait initialement dans le courtage en ligne, au début des années 2000. Le parcours de ces deux enseignes présente de nombreuses similitudes. Quand Boursorama a progressivement été intégrée au groupe Société Générale, Fortuneo a elle été rachetée par le Crédit Mutuel Arkéa en 2006. Et l’enseigne est devenue une banque en ligne à part entière en 2009. En nombre de clients, Fortuneo n’a jamais rattrapé l’avance prise par ING Direct ou Boursorama, mais revendique tout de même 365.000 clients fin 2015 (en comptant sa clientèle en Belgique), ce qui en fait la troisième banque en ligne en France. Connue du grand public pour son célèbre « j’aime ma banque », l'enseigne véhicule toutefois une image plutôt CSP+, de par son nom. Parvient-elle à créer le coup de cœur dès l’ouverture, en écho à son slogan amoureux ? Le test.

Un code promo à noter soigneusement

Quel que soit le canal choisi – comparateur, publicité ou directement par le site de la banque –, la première page du formulaire de souscription est la même. Sur la marche à suivre, Fortuneo se veut complet avec une liste détaillée des pièces justificatives qui seront demandées, et cette promesse : « 5 minutes suffisent ! » Problème : sur la première page du formulaire, qui concerne les informations personnelles, la banque en ligne ne rappelle aucune des conditions pour profiter de son offre : revenus nécessaires, modalités d’obtention des 80 euros actuellement offerts à la souscription, montant du versement initial, etc. Pour ces informations, il faut donc revenir une étape en arrière, sur le comparateur, la publicité, ou sur la page d’accueil. Un retour en arrière d’autant plus utile que le code nécessaire pour profiter des 80 euros ne sera réclamé que bien plus tard dans le formulaire, très exactement à la sixième page, et qu'il ne sera pas pré-rempli.

Concernant le formulaire, les valeurs sûres des banques en ligne sont bien présentes : tchat disponible à tout moment, barre de progression, informations complémentaires en note ou en pop-up, etc. Par rapport aux autres banques en ligne testées, le formulaire de Fortuneo se veut plutôt exhaustif avec des nombreuses informations en note de bas de page. Atout : la précision. Inconvénient : visuellement, ce formulaire s'avère par moment trop fourni.

Une page dédiée au Livret +

Passées les informations personnelles et complémentaires, Fortuneo demande le montant que le futur client souhaite verser pour ouvrir son compte : 300 euros, au minimum, par chèque ou par carte bancaire. Puis la filiale du Crédit Mutuel Arkéa laisse le choix du modèle de carte : Mastercard simple, Gold ou World Elite, à débit immédiat ou différé. Une possibilité supplémentaire : la « Mastercard personnalisée » avec « la photo de votre choix ». Bon point ? Pas sûr : le lien sur les conditions permet d’apprendre que cette personnalisation coûte 15 euros.

Deux autres mauvaises surprises suivent : Fortuneo a pré-coché la souscription d’une assurance moyens de paiement (1), laquelle réclame une « cotisation annuelle de 18 euros », ainsi que l’autorisation de découvert de 200 euros. Il faut donc être vigilant pour ne pas souscrire des services non désirés. L’étape suivante se révèle être du même acabit puisqu’elle est dédiée à la souscription d’une compte épargne Livret +. La page en question rappelle bien l’offre promotionnelle du moment (2,50% garantis pendant 4 mois) et ses conditions mais, à ce stade, le futur client Fortuneo peut ressentir un surplus d’incitation commerciale, d’autant que les onglets faisant la promotion de l’assurance auto, de l’assurance-vie, ou du compte bourse restent bien visibles durant toute la procédure.

Signature électronique au téléphone

Fortuneo revient ensuite à l’essentiel en résumant les étapes suivantes, c’est-à-dire le versement par carte, la signature électronique et le téléchargement des justificatifs. Point positif : la banque nous laisse ici le choix entre finalisation « 100% en ligne » ou par voie postale en imprimant le contrat et en y joignant un chèque et des pièces justificatives en format papier.

A l’étape suivante, celle du paiement des 300 euros par carte bancaire, la barre de progression affiche « 100% ». A ce moment précis, effectivement, le chrono n’a pas dépassé les 5 minutes promises. Est-ce réellement terminé ? Non. Le paiement effectué, il faut cliquer sur « finaliser ma demande d’ouverture » pour basculer sur un nouvel « espace sécurisé », la mention « quicksign » apparaissant dans l’url. Il faut alors répondre à un appel vocal, lire une phrase de confirmation, signer électroniquement, et enfin télécharger les pièces justificatives. Le tout dans une interface cette fois simple et instinctive. Reste que quand Fortuneo nous confirme la fin de la procédure, nous sommes plus proche des 10 minutes que des 5 annoncées à l'origine.

Carte bancaire : activation par SMS

Pour le suivi du dossier (2), une fois l’identifiant de connexion à l’espace client reçu par email, tous les éléments nécessaires à l’utilisation du compte sont reçus en une dizaine de jours. La carte bancaire et son code secret sont adressés par courrier, non recommandé.

Il faudra par la suite activer cette carte bancaire par une connexion à l'espace en ligne. Cette procédure, validée par un code envoyé par SMS, permet également d'activer ou non deux options : le paiement NFC et la « Protection Internet » qui interdit les paiements en ligne (hors SNCF et hôtels) avec le numéro réel de la carte. Le service gratuit « Paiement sécurisé internet » permet ensuite de générer des numéros virtuels de carte, à la demande. Rassurant.

Ouvrir un compte Fortuneo : la notation
Page d'information préalable (sur 0,5 point)0,2
Formulaire de saisie (sur 1 point)0,8
Finalisation du dossier d'ouverture (sur 1 point)0,8
Premier versement sur le compte (sur 0,5 point)0,4
Suivi et déroulé de l'ouverture (sur 1 point)0,8
Réception identifiants et carte (sur 1 point)0,9
NOTE GLOBALE (sur 5 points)3,9

Plus d’infos sur le compte bancaire Fortuneo

(1) Suite à la publication de cet article, Fortuneo a affirmé avoir retiré à la mi-mars, indépendamment de ce test (réalisé fin février), le pré-cochage par défaut de l'assurance des moyens de paiement.

(2) Cette souscription (contrairement aux autres tests du dossier) n'était pas une première ouverture de compte mais une réouverture. Une situation que la banque n'a pas su gérer facilement et qui a entrainé un retard important. Un appel au service client a permis de recevoir les identifiants et de débloquer la situation en quelques jours.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2016