Crédit Mutuel : la réforme des statuts et de la gouvernance approuvée en assemblée générale

  • cBanque avec AFP
  • ,
Le siège du Crédit Mutuel à Strasbourg (Wacken) en 2009
Siège du Crédit Mutuel à Strasbourg - CC J-Elle / Wikimedia Commons

La Confédération nationale du Crédit Mutuel, organe de tête du groupe bancaire mutualiste, a annoncé lundi 21 mars 2016 que la réforme de ses statuts et de sa gouvernance avait été adoptée en assemblée générale, ainsi que la nomination d'un nouveau tandem dirigeant.

Ces nouveaux statuts prévoient notamment de « réduire le nombre d'administrateurs à dix-huit », « d'instituer une direction générale distincte de celle des groupes régionaux » et de préciser « les mécanismes de sanction » et de « solidarité » entre les caisses, détaille la CNCM dans un communiqué. « Cette modification apporte une réponse positive aux instances de tutelle et de supervision », autrement dit aux exigences européennes, souligne la CNCM.

Selon un communiqué de la CNCM, « les participants ont rendu un hommage appuyé à Michel Lucas, Alain Fradin et Daniel Baal, qui, à cette occasion, quittent leurs fonctions de président, directeur général et directeur général adjoint. Leur contribution au développement et à la cohérence du Crédit Mutuel a été particulièrement saluée. » Nommé président, Nicolas Théry succède à Michel Lucas et Pascal Durand, nommé directeur général de CNCM, remplace Alain Fradin (directeur général de la Caisse fédérale de Crédit Mutuel).

Statut associatif confirmé

Au cours de son assemblée générale mixte, les statuts de la CNCM, qui conserve la forme juridique d'association, ont été « modifiés à la majorité de 85,6% des voix », toujours selon le communiqué. La CNCM souhaitait passer d'un statut d'association loi 1901 à celui de société coopérative à capital variable mais le Crédit Mutuel Arkéa (CMA), qui réunit le Crédit Mutuel de Bretagne, le Crédit Mutuel du Sud-Ouest, le Crédit Mutuel du Massif central et vingt filiales spécialisées, y était opposé et avait porté l'affaire devant la justice.

Partager cet article :

Reproduction interdite.