#fintech : Invivoo se positionne sur le trading d'obligations

Guillaume Morel, PDG d’Invivoo Software
Guillaume Morel, PDG d’Invivoo Software - DR

Qui sont ces Fintech qui cherchent à se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Invivoo Software propose à ces mêmes établissements une technologie, XComponent, dont l’objectif est de rendre leurs systèmes informatiques plus souples et moins coûteux. Mais la dernière réalisation d’Invivoo, une plateforme de trading obligataire, a elle été imaginée comme un produit concurrençant l’offre bancaire.

Comment décririez-vous, simplement, le concept d’XComponent ?

Guillaume Morel, PDG d’Invivoo Software : « Nous voulons révolutionner les directions de services informatiques (DSI) des banques et institutions financières. Leurs systèmes sont lourds et coûteux à faire évoluer. XComponent permet de répondre aux contraintes suivantes : développer rapidement d'applications métiers ; faciliter le partage et le maintien de la connaissance au sein des projets informatiques ; réduire les coûts et les délais. »

En quoi votre service apporte-t-il une innovation ?

GM : « Notre technologie facilite la mise en œuvre de projets complexes via des architectures ''micro-services'' et une approche collaborative du développement, ce qui en fait un outil performant dans la mise au point de services financiers agiles et évolutifs en temps réel. »

Concrètement, sur quels types de programmes bancaires travaillez-vous ?

GM : « Cela va du système de trading, toujours très coûteux, à la partie risque de contrepartie [risque auquel s'expose la banque dans un crédit ou un investissement, NDLR]. Nous avons aussi développé une solution venant concurrencer l’offre bancaire : une plateforme de trading obligataire. »

A qui est destinée cette plateforme et comment l’avez-vous développée ?

GM : « Elle est opérationnelle depuis avril 2015 mais nous ne pouvons pas encore dévoiler l’identité de notre partenaire, un gros broker (courtier) de la place parisienne. Elle a été imaginée pour permettre à des gérants de fonds d’avoir un accès au marché des corporate bonds [obligations émises par des entreprises, NDLR]. Nous allons équiper 200 clients qui ne peuvent pas se payer un accès à une plateforme Bloomberg pour ce type de produits financiers. L’accès à notre plateforme sera quasiment gratuit et nous allons nous rémunérer sur les échanges. »

Quels sont vos objectifs de développement ?

GM : « Multiplier par dix notre chiffre d’affaires en 3 ans, avec un déploiement international. »

Fiche d'identité : XComponent (société Invivoo Software, ex-Neomantis)
ActivitéPlateforme de création et de gestion de services financiers
Site webxcomponent.com
Date de créationJanvier 2009
Ouverture au public2012
Clientèle viséeBtoB
Marché viséInternational
Agrément ou statut spécifiqueNon nécessaire
Capital et levée de fondsCapital : 400.000 euros*
Levée de fonds : 1,2 million d’euros
Chiffre d'affaires1 million d’euros
Nombre de clients5 sociétés clientes
Effectif actuel10 personnes
Partenaires banque-assuranceNon
* Source : bulletin officiel des annonces civiles et commerciales
Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par BL / Septembre 2015